pizza champignons fromage

Les petites touches de pesto donnent un goût délicieux à cette pizza ! Et l’association avec le fromage et les champignons fonctionne très bien. Vous pouvez servir cette pizza soit à l’apéro (découpez alors le centre avec un emporte-pièce et faites ensuite de petites parts en forme de triangle), soit en plat principal. Si vous avez le temps de faire votre pâte vous-même ce sera bien meilleur ! Cette recette est inspirée d’une « Fiches-cuisine Elle » et les conseils pour la préparation de la pâte sont – en partie – ceux d’Alba Pezone.

Ingrédients :

Quantités pour une pizza d’environ 30 cm de diamètre. Multipliez ces quantités par le nombre de pizzas que vous souhaitez faire.

Pour la pâte à pizza (version napolitaine) :

150 g de farine Manitoba (vous en trouverez facilement sur le web ou dans les épiceries italiennes. Prenez les marques Caputo ou Spadoni. Votre pâte supportera de longs temps de levée. À défaut, vous pouvez utiliser de la farine T45 mais vous devrez alors préparer votre pâte le matin et l’utiliser le soir)
9,5 cl d’eau
2,5 g de levure fraîche (commandez-la chez votre boulanger)
5 g de sel

Pour la garniture de la pizza :

100 g de champignons de Paris
4 c. à soupe de pesto de basilic
200 g de comté
50 g de feta
Quelques feuilles de basilic
1 c. à soupe de pignons de pin
Herbes de Provence
Huile d’olive
Fleur de sel
Poivre du moulin

Variantes :

Si vous n’avez pas le temps, achetez une pâte à pizza toute prête (celle de Picard, en pâton, est très bien) ou commandez de la pâte à pain chez votre boulanger.
Vous pouvez mettre d’autres fromages : mozzarella, emmenthal, gruyère, comté, scamorza, etc.
Pour d’autres recettes de pizza, regardez en bas de page.

Préparation de pizza champignons, fromage et pesto :

  1. Pour la pâte à pizza :
    Versez l’eau dans un saladier et délayez-y le sel puis la levure.
    Incorporez la farine progressivement, en pluie, en mélangeant du bout des doigts. Puis pétrissez avec la paume de la main, en donnant de légers coups de poing qui se croisent, de manière à oxygéner, assouplir et lisser la pâte.
    Lorsque la pâte a absorbé toute la farine, sortez-la du saladier et continuez de pétrir en la faisant « claquer » sur le plan de travail : étirez-la, soulevez-la, repliez-la sur elle-même. Au bout de 15 mn de ce pétrissage énergique, la pâte n’est plus collante.
    Pétrissez encore pendant 10 mn puis formez une boule et mettez-la dans un grand saladier légèrement fariné (qui puisse la contenir une fois levée). Filmez et laissez pousser dans un endroit sec et tempéré, à l’abri des courants d’air, pendant 8 à 10h.
  2. Une fois le temps de repos de votre pâte écoulé, étalez-la du bout des doigts sur un plan de travail légèrement fariné (mettez-en très peu !), aussi rapidement et aussi finement que possible, en élargissant le disque du centre vers l’extérieur, jusqu’à obtenir un diamètre de +/- 30 cm.
  3. Préchauffez votre four à 250°C (si vous utilisez une pâte toute prête, suivez les indications figurant sur l’emballage pour la cuisson).
  4. Huilez votre plaque de cuisson et faites-la préchauffer avec votre four.
  5. Coupez les bouts terreux des champignons. S’ils ne sont pas très sales, essuyez-les avec un torchon humide, sinon rincez-les rapidement sous l’eau froide et essuyez-les avec du papier absorbant. Coupez-les en fines lamelles.
  6. Coupez le comté en fines lamelles.
  7. Émiettez la feta.
  8. Mettez votre pâte sur une feuille de papier sulfurisé. Disposez par-dessus les lamelles de comté, la feta émiettée puis les champignons. À l’aide d’une petite cuillère, répartissez des petits tas de pesto sur toute la pizza. Ajoutez un peu de fleur de sel, un filet d’huile d’olive et saupoudrez d’herbes de Provence.
  9. Mettez la feuille de papier sulfurisé avec votre pizza sur la plaque de cuisson bien chaude et enfournez pour 7 à 10 mn (selon votre four) jusqu’à ce que les bords de la pizza soient légèrement dorés.
  10. À la sortie du four, mettez la pizza sur un plat de service, donnez plusieurs tours de moulin à poivre, parsemez de pignons et de feuilles de basilic et servez aussitôt !

Il est important de préchauffez votre plaque de cuisson pour qu’elle soit très chaude quand vous mettrez votre pizza. La pâte sera « saisie » et votre pizza sera bien croustillante. Si vous avez une pierre de cuisson (ou pierre réfractaire), utilisez-la, ce sera encore mieux ! En revanche, je vous déconseille les plaques de cuisson à pizza (avec des trous), qui rend les pâtes trop molles à mon goût…

Pour la réalisation de la pâte :

  • Au départ, utilisez une seule main pour mélangez les ingrédients (pour garder une main propre pour ajouter la farine au fur et à mesure). Utilisez ensuite les deux mains pour pétrir.
  • Pour obtenir une pâte bien hydratée (très souple et un peu molle), les plus grands pizzaïolos n’incorporent pas toute la farine prévue dans la recette. Faites comme eux, il doit rester un peu de farine inutilisée à la fin du pétrissage !
  • Une bonne pâte à pizza c’est 30 mn de pétrissage : vous pouvez faire les 20 premières minutes avec un robot muni d’un crochet pétrisseur (cf. photo ci-dessous), à vitesse 1 pour ne pas échauffer la pâte.
    Terminez ensuite de pétrir à la main pendant 10 mn en étirant la pâte sur un plan de travail. Et ne vous privez pas du robot, la pâte sera aussi bonne que si vous l’aviez pétrie pendant 30 mn à la main…
    Photo d'un crochet pétrisseur, ailmacocotte.com
  • Pour que la pâte n’accroche pas quand vous la pétrirez, mettez un peu d’huile sur vos doigts (utilisez de préférence une huile neutre).
  • Pour faire lever/pousser votre pâte, laissez-la 8 à 10h (ou au minimum 6h) dans un endroit sec et tempéré (idéalement à 25°C) à l’abri des courants d’air, ou dans le réfrigérateur toute une nuit. La levée sera plus lente mais toute aussi efficace. Vous pouvez même laisser votre pâte jusqu’à 24h au réfrigérateur si vous utilisez une farine riche en gluten comme la Manitoba qui supporte des fermentations longues.
  • La quantité de levure varie en fonction de la température ambiante : plus il fait chaud, moins vous aurez besoin de levure. Elle varie également en fonction du temps de pousse : plus la pousse est longue, moins vous aurez besoin de levure.

Si cette recette de pizza champignons, fromage et pesto vous a plu, vous aimerez peut-être également celles-ci :